artekaria

Euskal Herriko
Arte Ataria

erakusketak

Meditazioak

María Jiménez Moreno

Du 11 Mai 2023
Au 17 Mars 2024

meditazioak

L'exposition réunit les œuvres les plus récentes de Jiménez Moreno, créées entre 2022 et 2023, ainsi qu'une pièce de 2009 appartenant au Musée de Navarre. En outre, l'artiste intègre à son projet la sculpture " Exvoto ", réalisée en 1990 par Alfredo Sada (1950-1992) de Falces, appartenant à la collection du Musée de Navarre, qui figure habituellement dans son exposition permanente et qui a été transférée à la Chapelle.

L'exposition fait partie du programme " Tout l'art est contemporain ", qui se déroule dans la Chapelle du Musée de Navarre et comprend une ligne d'expositions temporaires à long terme d'artistes navarrais actifs, auxquelles des auteurs tels que Dora Salazar, Carlos Irijalba, Celia Eslava, Gentz del Valle et Javier Muro ont participé depuis 2018.

Méditations dans la chapelle du musée de Navarre

L'exposition dialogue avec l'espace pour évoquer un lieu qui invite à la prière, à la méditation et à l'introspection. Une sensation de recueillement qui se matérialise par l'illumination et la répétition. C'est une recherche de dialogue entre le sacré et le profane, entre le baroque et le primitif, entre le charnel et le spirituel. Un chemin vers la méditation.

Méditations est conçu comme une offrande à la nature dont les différents éléments constituent un ex-voto, une offrande accrochée aux murs ou au toit des temples, comme un signe du chemin à suivre et une invocation du "germe de vie", qui devient un symbole de la création et de l'interconnexion universelle.

Depuis des années, le travail de María Jiménez Moreno se concentre sur les textiles, en particulier le crochet, comme méthode de récupération des techniques traditionnelles et de recherche des origines anthropologiques et culturelles.

Symbolismes de la méditation

L'exposition commence par une pièce intitulée Faith, qui représente un coussin zafu, un siège de méditation. Nous entrons ensuite dans Forest, une installation de grandes sculptures en crochet qui occupe la nef de la chapelle.

En poursuivant le chemin, nous voyons Mysteries, une œuvre composée de quatre images ovales représentant des natures mortes florales inspirées des vanités peintes de l'époque baroque, qui nous parle du temps qui passe, du cycle de la vie comme d'un mantra continu qui se répète.

Plus loin, nous arrivons au retable de San Juan Bautista où nous trouvons un espace vide dans lequel l'artiste a installé Germen, une graine primordiale qui s'ouvre comme l'œuf cosmique à la recherche d'une nouvelle origine.

En face de Germen se trouve l'installation Vainas, composée de six sculptures textiles suspendues et de six bols en céramique posés sur le sol qui "recueillent" les fruits qui en tombent. Ces bols à œufs nous renvoient à des rituels bouddhistes, comme l'offrande d'eau, mais dans cette œuvre, il semble que, comme un continuum infini, la plante retourne à sa graine, à son ventre d'or.

Devant le retable principal se trouve Exvoto, une œuvre sculpturale d'Alfredo Sada appartenant au Musée de Navarre, qui se trouve en face et en relation avec l'œuvre qui est à l'origine de ce parcours, Fe (Foi). Les deux œuvres dialoguent à travers le Bosque et se présentent sous la forme d'offrandes déposées, en signe de reconnaissance, dans ce lieu de culte.

Le parcours arrive alors à une œuvre de grand format, Fleurs à Marie, composée d'un tissu rectangulaire doré au centre duquel se trouve un autre tissu en forme de mandorle estampillé de fleurs de la symbolique mariale. Certaines des fleurs sont brodées et d'autres sont crochetées; de cette manière, le bidimensionnel est brisé pour chercher à croître à partir de l'imprimé, l'icÀƒône est brisée pour devenir matière, suivant un chemin qui va du symbolique au réel.

María Jiménez Moreno

María Jiménez Moreno (Pamplona 1978), diplÀƒômée en beaux-arts de l'université du Pays basque (EHU), s'est formée dans différentes disciplines et ateliers tels que l'illustration, la céramique et la scénographie, entre autres. Actuellement, elle travaille essentiellement dans le domaine de l'art textile, principalement avec des sculptures au crochet, qu'elle associe parfois à d'autres langages tels que la photographie, le dessin, la céramique ou l'installation. Son langage plastique et conceptuel est lié au réalisme magique, dans le sens où il s'intéresse à l'amélioration du sensoriel en tant que partie de la perception de la réalité, ainsi qu'à l'établissement d'un lien entre le réel et l'imaginaire, cultivant un territoire lyrique personnel.

En 2006, elle a remporté le premier prix Arts plastiques. Rencontres de jeunes artistes et en 2008 et 2022, elle a reçu les Aides aux Arts plastiques et visuels, tous décernés par le gouvernement de Navarre.

Elle a été sélectionnée pour participer à différentes rencontres artistiques telles que la deuxième édition de 948 Merkatua, le marché de l'art de Navarre et le forum de rencontres professionnelles, organisé par le gouvernement de Navarre en 2018, au premier symposium international sur la pratique et le contexte de l'art contemporain qui s'est tenu à Évora (Portugal) en 2013, ainsi qu'à Inmersiones qui a eu lieu à Vitoria en 2009.

Elle a été membre du collectif El pasillo et d'Artamugarriak, avec lesquels elle a réalisé diverses actions et expositions.

Ses œuvres se trouvent au Musée de Navarre, dans la collection de l'Institut de la jeunesse du gouvernement de Navarre et dans des collections privées.

meditazioak

Nafarroako museoa | Santo Domingo kalea, 47 - Iruñea (Nafarroa)


liturgia-berriak
Maria Jimenez artistaren Meditazioak erakusketako hainbat lan, Nafarroako Museoaren kaperan. À‚© NAFARROAKO MUSEOA

Liturgia berriak

31 Mai | Jone Rubio Mazkiaran [BERRIA.eus]

Maria Jimenez. 'Meditazioak' | Non: Nafarroako Museoan. | Noiz arte: 2024ko martxoaren 17ra arte.


Artekaria

Le portail de l'art en Euskal Herria

Ceci est le portail créé par le réseau ZAPART. Avec ARTEKARIA, nous voulons donner de la visibilité à l'incroyable richesse artistique et infrastructurelle de notre petit territoire basque (Euskal Herri osoa). En effet, il nous semble que dans un espace aussi réduit où se trouvent tant de musées (Artium, Oteiza, Beaux-Arts de Bilbo, Guggenheim…), de centres d'art (Uharte-zentroa, Tabakalera, Bilbaoarte…), de salles publiques et privées (Didam, Zitadela, Bastero, Portalea, Ospitalea, fondations) galeries traditionnelles ou d'artistes… avec tant de programmations et d'Åöuvres d'artistes visibles, la visualisation de cet ensemble n'est pas facile. Nous avons créé ce portail pour aider à remédier à ce manque.

Artekaria

Le réseau des artistes professionnel.le.s d'Euskal Herria

Zapart a pour objectif de mettre en réseau, de promouvoir le travail et de défendre les droits des artistes professionnel.le.s vivant et travaillant en Euskal Herri (sur les six territoires historiques que sont Araba, Bizkaia, Gipuzkoa, Lapurdi, Nafarroa et Zuberoa).